RECHERCHE :
   
BIENVENUE AU CHEFRESNE!
S'installer au Chefresne :
- habitants
- artisans
- entreprises
DEMARCHES ADMINISTRATIVES
GALERIE PHOTOS
webencheres.com
Découverte du littoral manchois

Lundi 14 et mardi 15 mai, les élèves de BEPA 1 Vente sont partis accompagnés de François Hervieu et de Rolande Letouzey au camping d’Agon-Coutainville afin d’y séjourner et de découvrir la côte ouest du littoral dans le cadre du MIL : Module d’Initaitive Local.

Les jeunes et les formateurs se sont déplacés à vélo et à pied, un vrai périple, fort instructif et sportif...

Diverses visites étaient prévues avec Patrick Le Blainvaux conférencier ce lundi.

- Pointe d’Agon :

  • Historique avec l’arrivée des Vikings scandinaves en 836 et création du port ;
  • 1204 : Philippe Auguste, roi de France reprend la Normandie aux anglais ;
  • au XVIIIè s. 300 navires par an dans ce port : exportation de la chaux de Regnéville et importations de bois de Norvège et de charbon de Grande-Bretagne...
  • au XXè s. le phare était au bord de l’eau... mais la pointe d’Agon s’ensable !! Ce phare est clignotant ; en 1856 il fonctionnait à l’huile de colza, en 1963 à l’électricité, et depuis 1974 il éclaire grâce à l’énergie solaire.
  • découverte de la faune et de la flore des dunes, des richesses de l’estran et de la laisse de mer.

- Architecture balnéaire Nous avons découvert que les résidences de bord de mer n’ont aucune unité à Coutainville et que la première paillote date de 1851 (chalets en bois de deux pièces, épaisseur de 12 à 13 cm avec paille entre les "planches"). Avec les congés payés de 1936, les maisons se multiplient à l’architecture variée, fonction des lieux d’origine des "investisseurs" : colombages, des toits pentus, style parisien, plaques céramique ou cabochons en façade, chemins de faitage, frises en briques, style mauresque de 1897 (photo)... A la fin du XXè, des constructions contemporaines en forme d’étrave, de paquebot, de vague donnent un aspect très futuriste à la digue.

- CABANOR La visite de mardi dernier a été commentée par Dany Lebarbier. Les élèves ont appris les "ficelles" de l’ostréiculture et de la mytiliculture et ils ont vu les machines dans les ateliers de la coopérative. La Normandie est la 1ère région ostréicole de France avec 1600 ha de parcs et 30 % de la production nationale. En 1968, 1 ha d’huitres était élevé à Blainville, aujourd’hui : 400. Il faut 4 ans pour qu’une huitre soit sur l’étal, elle filtre entre 5 et 25 litres d’eau à l’heure et sur 10 milliards d’ovules, seulement 10 huitres seront conditionnées.

Pendant ces deux jours, les élèves ont été très attentifs, ils ont dit à leur retour : " Quand est-ce qu’on recommence ?"

Malgré la pluie, le vent, la vie en camping a été très sympathique.

Le vélo ... certains ont confié : "Madame, je suis trempée et j’ai des crampes"

Aujourd’hui mercredi, nous avons fait la mise en commun et les jeunes vont rédiger un dossier écrit d’une dizaine de pages qui sera suivi d’un oral. Ils vont également détourner la chanson "A bicyclette" de Montand en relatant leur vécu, en outre, ils vont apprendre "Dès que le vent soufflera" de Renaud, de quoi élargir les connaissances.

Envoyer a un ami    Imprimer la page    Haut de page