RECHERCHE :
   
BIENVENUE AU CHEFRESNE!
S'installer au Chefresne :
- habitants
- artisans
- entreprises
DEMARCHES ADMINISTRATIVES
GALERIE PHOTOS
webencheres.com
Edito de Juin 2007

Incompréhension

Le Chefresne s’interroge...

Après la remise en cause du financement petit temple en janvier 2007, nous venons de recevoir une lettre du président du Conseil Général, Jean-François Le Grand, concernant la subvention du grand temple protestant accordée en 2004 par le Conseil Général au titre du COT (contrat d’objectif touristique), fonds européens.

Dans ce courrier, le Président affirme que le fonds de concours de la Communauté de Communes : 15 000 €, n’avait pas été porté à la connaissance du Conseil Général... Ce qui est faux, comme l’atteste notre dossier n° 33 de demande de subvention au COT, comme l’atteste également la délibération du Conseil Municipal du 26 novembre 2004 ainsi que celle de la Communauté de Communes du 26 mars 2004, toutes les deux jointes au dossier.

C’est donc en connaissance de cause que le Conseil Général nous a attribué une subvention de 26 087,50 € le 10 janvier 2005 en commission permanente.

Pourquoi cet acharnement contre le projet de réhabilitation des Temples du Chefresne, seul site inscrit au Monuments Historiques du canton ?

Je rappelle que ce dossier avait fait l’objet d’un examen technique et financier en commission tourisme du Syndicat Mixte du Val de Vire le 27 octobre 2004 où il avait reçu un avis favorable en présence des élus représentant les Communautés de Communes du Saint-Lois, dont Percy.

Ce même dossier a été validé par le Conseil Régional en commission du 1% paysager en présence de M. Le Maux (subvention de 53 112,58€).

Les élus du Chefresne n’hésite pas à réduire leurs indemnités pour porter leurs projets, ils sont également l’ossature de l’association de valorisation du patrimoine en Val de Sienne et donnent leur temps pour ouvrir, nettoyer et classer les chemins du canton, ils sont à l’origine du projet du Mont Robin à Percy, etc.

Si cette décision devait se confirmer, Le Chefresne n’aurait pas d’autre choix financier que d’abandonner le projet de restauration du petit temple dont le budget est clos depuis janvier 2007.

Quel intérêt pour le Conseil Général de faire repartir 45 500 € de fonds COT à Bruxelles, qui seraient perdus pour notre territoire ?

Une seule victime : le Patrimoine !

Dans ce cas, comment comprendre le titre de la revue n° 26 d’avril 2007 du Conseil Général : "le patrimoine a de l’avenir dans la Manche"

Jean-Claude BOSSARD, Maire.

Pour réagir à l’édito, cliquez ici

PDF - 104.5 ko
Lettre d’accord du Conseil Général

PDF - 196.9 ko
Lettre de Jean-François Le Grand

PDF - 125 ko
Lettre du Syndicat Mixte du Val de Vire

PDF - 165.3 ko
Dossier COT

PDF - 9.4 ko
Délibération du Chefresne

PDF - 179.4 ko
Délibération de la Communauté de Communes

Envoyer a un ami    Imprimer la page    Haut de page