RECHERCHE :
   
BIENVENUE AU CHEFRESNE!
S'installer au Chefresne :
- habitants
- artisans
- entreprises
DEMARCHES ADMINISTRATIVES
GALERIE PHOTOS
webencheres.com
Edito d’Août 2007
Pourquoi es-tu devenu écolo papa ?

C’est la question que mon fils Gabriel m’a posée au milieu d’un repas de famille... Passé le moment de surprise à cette question d’un enfant de 10 ans, j’ai expliqué comment était née chez moi cette façon de raisonner qui me vaut tantôt des critiques virulentes, tantôt des compliments très appuyés.

C’était il y a 25 ans, avec un ami espagnol, nous avons vécu une aventure fantastique en rejoignant l’Amazonie et ses Indiens au départ du toit de l’Amérique du sud, La Paz en Bolivie.

En partageant ma vie quotidienne avec les indigènes d’Amazonie et en découvrant d’une part la beauté et la richesse de toute cette biodiversité et d’autre part, à certains endroits, les dégâts de notre civilisation jusqu’au milieu de ce paradis j’ai compris que notre civilisation moderne du "toujours plus" anéantissait ses propres fondations à l’image d’un fumeur qui asphyxie ses propres poumons...

A partir de cette aventure et de celles qui suivirent, j’ai intégré cette évidence dans toutes mes réflexions et projets à mon propre niveau. Et je reste persuadé que seule la prise de conscience des peuples de notre planète sauvera peut-être notre pauvre terre. Modestement j’essaie de contribuer à ce défi. Pour moi ce n’est pas une démarche politique mais un devoir de citoyen d’une planète en danger !

Alors au Chefresne, au Togo ou ailleurs, comme élu ou comme simple individu, je continuerai car ma conscience vaut plus que les valeurs moribondes de notre société où il faut écraser son voisin, son environnement, les plus pauvres, etc. pour gagner toujours plus d’argent.

Solidarité, pourquoi tu disparais ?

François Mauriac disait : "Il ne sert de rien à l’homme de gagner la lune, s’il vient à perdre la terre".

Jean-Claude BOSSARD, Maire.

Pour réagir à l’édito, cliquez ici

Envoyer a un ami    Imprimer la page    Haut de page