RECHERCHE :
   
BIENVENUE AU CHEFRESNE!
S'installer au Chefresne :
- habitants
- artisans
- entreprises
DEMARCHES ADMINISTRATIVES
GALERIE PHOTOS
webencheres.com
Edito de Septembre 2009
En France, le roi soleil fait de l’ombre à qui ?

Chaque jour, toute l’année et cela depuis 30 ans, les médias, les politiques, les campagnes publicitaires nous martèlent : point de salut (de lumière) sans la fée nucléaire....

Heureusement, il y a les vacances et pour certains d’entre-nous, l’envie ou la nécessité morale d’aller voir ailleurs... Et là, surprise ! Découvrir que dans un pays que l’on considère ici, comme sous-développé (le Sénégal), les cases des îles les plus reculées de Casamance ou du delta du Saloum sont équipées depuis 10 ans de panneaux photovoltaïques leur fournissant électricité gratuite et non polluante. Il en est de même pour les églises, mosquées ou autres lampadaires villageois.

Mais alors pourquoi cela n’est-il pas possible en France ?

Par exemple, que chaque construction neuve soit ainsi autonome en énergie, tout bénéfice pour notre pouvoir d’achat et notre environnement. Rendue obligatoire par les permis de construire une telle mesure permettrait des économies d’échelles énormes.

L’énergie solaire est une source d’énergie inépuisable et... gratuite !

C’est là tout le problème : pour nos politiques de droite ou de gauche, pour les lobbies industriels, pour le PIB etc… Car ce qui est bon, dans ce domaine comme dans d’autres, pour le français moyen, ne l’est pas pour le marché, les lobbies ou les politiques défenseurs de la croissance du profit au mépris de l’intérêt général. Areva dans sa dernière campagne publicitaire vantait : le nucléaire une énergie propre ! De qui se moque t-on ? Toutes ces bombes (26 000 dans le monde), toutes ces centrales, tous ces déchets, toutes ces lignes THT qui nous menacent...

On va taxer enfin la dépense carbone pour favoriser un comportement respectueux de l’environnement, et si l’on taxait aussi l’énorme impact (des milliers d’années) de la production nucléaire, de l’extraction criminelle de l’uranium au Niger, à la gestion des déchets, à l’impact des THT en passant par la production de bombes atomiques que favorisent les centrales nucléaires civiles, comme on le voit autour de la Méditerranée.

Mais, Grenelle de l’environnement oblige, on imagine également une production concentrée d’électricité solaire (1 centrale par région) pour encore transporter et perdre de l’électricité en ligne THT et continuer de nous polluer. Pourtant c’est simple, bon pour l’emploi et économique : Produire local ! Consommer local !

Jean-Claude BOSSARD, Maire.

Pour réagir à l’édito, cliquez ici

Envoyer a un ami    Imprimer la page    Haut de page