RECHERCHE :
   
BIENVENUE AU CHEFRESNE!
S'installer au Chefresne :
- habitants
- artisans
- entreprises
DEMARCHES ADMINISTRATIVES
GALERIE PHOTOS
webencheres.com
Edito de Juillet - Aout 2010
La déclaration d’utilité publique (DUP) du projet THT Cotentin Maine est décrétée...

Notre drapeau tricolore est en berne !

Nous sommes indignés devant ce mépris et cette parodie de démocratie utilisés pour imposer ce projet THT Cotentin Maine.

Cette déclaration dite « d’utilité publique » ne respecte pas la loi, ignore les conclusions de l’enquête publique, les avis des élus, les délibérations des conseils régionaux et du département de la Manche... Seule compensation : nous allons devenir des cobayes publics en plus d’être achetés par le PAP (plan d’accompagnement de projet de 20 millions d’euros).

Où est l’intérêt général dans ce projet ?

Nous allons produire 300 % de l’électricité que l’on consomme en Basse Normandie pour la transporter avec d’immenses pertes en ligne qui perturbent, et la santé et l’économie de notre territoire.

Que veut dire concertation quand c’est la dictature du lobby électro-nucléaire qui s’impose tel un rouleau compresseur ! En écrasant la démocratie, mais aussi les énergies renouvelables produites à proximité des lieux de consommation, voir les récents décrets sur l’éolien et le photovoltaïque. Être responsable ce serait réaliser cette étude épidémiologique réclamée par tous, tenir compte de ses résultats pour construire ce projet et non, comme pour l’amiante, faire la politique de l’autruche et attendre qu’il y ait suffisamment de morts pour enfin trouver des solutions.

Les demi-mesures annoncées sont ridicules, ou il n’y a pas de problèmes et l’on fait l’économie de compensations, ou, il y a problèmes et il faut les évaluer et en tenir compte !

En fait ces demi-mesures sont une reconnaissance implicite mais, en faisant l’économie de vraies solutions... Nous ne pouvons pas accepter de voir notre commune, nos habitants, notre économie, sacrifiés par les actionnaires de RTE, AREVA ou EDF !

Notre rôle d’élu est de défendre notre population, pas de la sacrifier ! Nous allons attaquer la DUP, comme nous allons attaquer le PAP et jamais nous ne collaborerons de près ou de loin à ce projet indigne d’une vraie démocratie. Nous refusons d’accueillir, aujourd’hui comme demain, toute réunion RTE comme on vient de nous le demander par courrier en recommandé....

Notre démocratie est bien malade, l’argent remplace le respect des lois et la conscience des élus ! Comment ne pas s’étonner ensuite que de plus en plus de Français boudent les urnes....

Avec de tels comportements, après notre santé, c’est notre démocratie qui est sacrifiée !!!

Jean-Claude BOSSARD, Maire.

Pour réagir à l’édito, cliquez ici

Envoyer a un ami    Imprimer la page    Haut de page