RECHERCHE :
   
BIENVENUE AU CHEFRESNE!
S'installer au Chefresne :
- habitants
- artisans
- entreprises
DEMARCHES ADMINISTRATIVES
GALERIE PHOTOS
webencheres.com
Edito Janvier 2012
Vœux 2012

C’est dans un contexte économique, de plus en plus difficile, que se termine l’année 2011. Il faut arrêter l’hypocrisie et voir la vérité ! Terminer la langue de bois... Ces crises à répétition révèlent la fragilité d’une société basée sur la croissance, le profit à cours terme, mais en laissant plus de 20% de notre jeunesse au chômage et en sacrifiant l’avenir. Nous pouvons espérer que 2012 permettra une réorientation pour une société plus respectueuse, plus solidaire et plus humaine. Mais l’argent se fera de plus en plus rare, les priorités doivent servir enfin l’intérêt général, la santé, le scolaire, la solidarité, l’emploi local. Arrêter les gaspillages : des actionnaires qui s’enrichissent en cassant le travail en France, des dépenses dispendieuses du budget de l’armée (ex : construction à Paris d’un pentagone à la française de 300 000 m2 par Bouygues en 2012), des dépenses du nucléaire militaire en France : 228,67 milliards d’euros de 1945 à 2012... Le coût de l’arme nucléaire en France est de 1,52 million d’euros par heure, de l’aberration économique de notre politique énergétique, avec l’énergie nucléaire c’est prendre l’avion en sachant qu’il n’y a pas de piste d’atterrissage, c’est une vis sans fin.... Plus il y a de centrales plus la gestion des déchets et des démantèlements est impossible financièrement. Pendant ce temps la pauvreté et l’exclusion se sont installées en France, des millions de français vivent sous le seuil de pauvreté, notre médecine et notre éducation manquent de moyens (des postes sont supprimés dans nos hôpitaux et écoles…). Ne pas oublier que notre pays emprunte 2 milliards tous les 2 jours !

Au niveau local, la réforme des collectivités décidée par l’état depuis 2008, bouscule les habitudes, les plans de carrières de certains et oblige une réflexion à moyen et long terme. Plusieurs scenarii étaient possibles : commune canton, jumelage avec Villedieu, Tessy sur Vire ou St lô. Faute d’études sérieuses dans les délais, avec le conseil municipal nous avons privilégié le développement local et la cohérence territoriale en faisant le choix d’un jumelage avec Villedieu et Ste Cécile. Restent aux élus de ce nouveau territoire à faire leur travail pour générer une dynamique économique locale, nous avons le potentiel, aux élus, à mettre en musique cette dynamique. D’autres réformes sont en cours, par exemple celle du CG de la Manche qui a décidé de réaliser 1 seul ramassage scolaire par commune dès la rentrée de septembre 2012.... C’est le progrès, nous avons droit à 6 pylônes THT mais à 1 seul ramassage scolaire...

Au Chefresne une page est tournée avec l’inauguration des restaurations de l’église et des temples protestants. Une nouvelle page s’ouvre avec la réalisation en 2012 de notre assainissement collectif. Les nouvelles contraintes financières obligent de nouvelles exigences de l’administration, permettent un projet moins important et moins coûteux.. Enfin ! Par ailleurs, les études et la réflexion concernant « l’éco-hameau du frêne » se poursuivent et doivent permettre une réalisation pour 2013. L’ambition de ce projet est de concilier économie, écologie et ruralité, de permettre un coût de fonctionnement le plus bas possible pour ceux qui viendront vivre dans cet éco-hameau. Ce sont environ 12 parcelles de 680 m2 qui seront à vendre, des jardins partagés de 200m2 seront mis à disposition de chaque lot et, une activité économique en lien avec les habitants sera initiée. Nous souhaitons que ce projet enclenche une dynamique positive pour l’avenir de notre commune comme cela a été le cas à Silfiac en Bretagne... Beaucoup plus inquiétant pour l’avenir de notre commune, cette terrible THT qui va dévaloriser et sacrifier de nombreuses maisons et terres sur notre territoire au mépris de la santé, des lois et de la démocratie. Et ce ne sont pas les 20 millions d’euros distribués pour acheter les élus qui vont compenser les familles et élevages impactés par la THT. Nous attendons les dernières procédures judiciaires dont celle du conseil d ’état. Voire ensuite la Cour Européenne ! Par ailleurs, lors de l’enquête publique, dans l’avis des maires et services, nous avions prévenu : « au cas ou par extraordinaire vous feriez traverser la ligne THT sur la commune, en dépit du refus que j’exprime aux termes de l’avis prévu par le décret de 1970, je serais amené à demander réparation à l’état du préjudice occasionné à l’environnement de ma commune, ce préjudice ne pouvant être inférieur à une somme de 4,16 millions d’euros ». Cette demande sera faite si la THT est construite ! Nous avons également demandé aux services de gendarmerie, de faire respecter l’arrêté toujours valide de février 2008. Le permis de construire de la THT, que nous allons attaquer, est édifiant... « Vu l’avis défavorable du maire du Chefresne, le permis de construire est accordé ! ». Le Maire est devenu un pantin que l’état utilise pour être responsable mais jamais compétent... Notre démocratie est devenue un mythe ! Et je passe sur la protection monuments historiques de nos temples...

Tous ces projets sont régulièrement débattus au sein des comités de village qui sont un lieu privilégié de démocratie participative. Je tiens à remercier chaleureusement ceux qui y participent, la vraie démocratie est une espèce en voie de disparition, pourtant elle ne présente à mes yeux que des avantages pour le bon fonctionnement de nos collectivités. Se plaindre c’est facile, mettre la main à la pâte c’est mieux ! Je veux aussi déplorer les incivilités qui se multiplient autour des containers.

D’autres chantiers ont émergé en 2011 : l’atlas de la biodiversité qui se poursuivra jusqu’en septembre 2012, avec notamment un concours photo organisé par le CPIE du Cotentin jusqu’au 31 mai 2012. le diagnostic photos et croquis de la vie au Chefresne de l’association « le Labomylette », la restauration d’une mare avec l’école Ste Marie et l’association « Avril ». Toutes ces réalisations étaient gratuites pour la commune, ( sauf une participation de 500€ pour le labomylette), subventionnées par l’état, la région et le département. De nombreuses autres activités sont proposées par les associations chefresnaises qui pourront disposer prochainement d’un local dit « maison des associations Emilienne ».

Mutation de personnel communal : En 2011 nous avons changé d’agent technique, merci à Monique et bienvenue à Annick. En 2012 nous changerons de secrétaire de mairie.

L’espoir fait vivre.... Je pense sincèrement que ce constat morose peut devenir une chance si nous osons faire le choix d’une rupture avec le système qui nous a conduit dans cette crise. Espérons que lors de cette année électorale, certains candidats auront le courage politique de proposer cette rupture là !

C’est avec cette note d’espoir et avec le conseil municipal, que je vous souhaite à tous une bonne année 2012 !

Envoyer a un ami    Imprimer la page    Haut de page